“Ice Tower” ou comment réinventer la trousse de toilette

Temps de lecture : 4 minutes

Les Innovations, nous on aime ! Les Innovations qui, en plus, contribuent à la préservation de la planète, c’est le top ! Un jeune entrepreneur qui invente un concept aussi surprenant qu’écoresponsable, là, on prend tout de suite ! Nous avons eu le privilège de rencontrer Romain Corre, jeune créateur breton de 31 ans, qui a remis au goût du jour la trousse de toilette et l’ensemble de son contenu sous une forme bien particulière. A travers le projet Antarctiqua, le Landernéen a en effet développé la “Ice Tower”, une imbrication de modules* végétales qui peut contenir des brosses à dents modulables, peignes ajustables, boite à savon liquide ou solide… A travers sa philosophie, Romain explique son concept qu’il développe aujourd’hui avec deux autres personnes passionnées

*les modules de 100ml sont universels à tous produits, ils peuvent accueillir aussi bien des produits solides, liquides que des accessoires.

L’idée

A la base, je suis issu de la filière bois, j’ai étudié dans la menuiserie. Après 5 ans d’activité professionnelle sur Paris, j’ai décidé de prendre du recul et, avec des amis, nous sommes partis en Amérique latine. Là-bas, nous avons créé une association qui avait pour but de planter des arbres pour compenser les émissions de gaz à effet de serre générés par nos trajets. A travers ce projet, j’ai uni deux passions, l’entrepreneuriat et l’action pour la planète. Pendant ce voyage, j’ai constaté que les produits hygiène/beauté n’étaient pas vraiment adaptés au transport et surtout j’ai observé que les produits étaient souvent à usage unique donc cela génère beaucoup de déchets. C’est resté dans un coin de ma tête et, un jour, j’ai eu un déclic chez moi quand j’ai vu deux pots de cire pour les cheveux empilés l’un sur l’autre. Je me suis dit : si seulement je pouvais créer un contenant universel pour tous produits qui puisse s’empiler comme ça et c’est de là que tout est parti.

Ice tower
Noir, blanc, bleu, violet : Quatre couleurs visibles à l’état naturel en Antarctique
Kit ice tower
Un kit complet et modulable
Module pour le liquide
Des modules existent pour le liquide

Le projet dans son ensemble

La marque globale, va s’appeler Antarctiqua. La Ice Tower c’est vraiment le fer de lance du concept. D’autres idées viendront par la suite. Donc nous proposons un concept store online dédié à une cosmétique zéro déchet. On propose des cosmétiques compatibles à la Ice Tower. Ils respectent nos critères et notre philosophie à savoir des marques “made in France”, des produits naturels et végans qui sont dans une logique de réduction des déchets. On favorise les produits solides notamment et dans un second temps, une fois qu’on sera bien en place, favoriser le vrac liquide. Liés à la Ice Tower, nous proposons également des accessoires compatibles et intuitifs, comme la brosse à dents modulable (en trois parties*), peigne ajustable, déodorant….

*le manche est en deux parties et la tête de la brosse à dent vient se visser dessus. Ce même manche peut être utilisé avec la tête de rasoir.

Le nom

Le nom de Ice Tower vient de la carotte de glace puisqu’elle lui ressemble en plusieurs points. Les différents modules font penser aux différentes couches de la carotte que les scientifiques étudient. La glace c’est synonyme de transparence, c’est ce que l’on veut prôner au maximum. La glace c’est aussi deux états, solide et liquide. Ça fait référence aux cosmétiques que l’on proposent pour aller dans ce concept de Vanity. Le nom Antarctiqua englobe donc logiquement tout cela et je suis très sensible à la fonte des glaces de l’Antarctique. Je voulais enfin un concept qui symbolise la beauté de la nature à l’état pure et, pour moi, l’Antarctique correspond tout à fait à cela.

Les étapes pour la mise en place de la Ice Tower

Les Croquis. Commencer à faire des petits dessins, des croquis. J’ai également imaginé intégrer des accessoires là-dedans.

Le Prototype. Très rapidement, j’ai constaté que les personnes avaient du mal à se projeter dans ce que j’avais imaginé. On est donc passé à la phase de prototypage. J’ai donc contacté mon ancien lycée dans l’idée de créer un premier prototype en bois. A ce moment, le lycée développait une nouvelle filière qui utilisait la technologie des imprimantes 3D. Je m’y suis intéressé de près et j’ai développé des prototypes, j’ai dû en réaliser plus d’une centaine.

De la conception à l’industrialisation. Je me suis mis en relation ensuite avec un designer pour passer de la conception à l’industrialisation. J’ai pu avoir des subventions pour avancer. Ça fait maintenant environ 7 mois que l’on travaille ensemble.

Trouver une matière. Je voulais aller au bout de ma démarche, c’est effectivement un concept rechargeable. Mais, je voulais aussi une matière assez noble. Il fallait aussi que ça respecte certaines normes liées aux produits cosmétiques, une matière qui puisse avoir des couleurs un peu fun, une matière durable et qui est saine pour la planète. La matière est donc constituée d’huile de ricin et de sciure de bois, le tout fabriqué en Bretagne.

Dépôt des différents brevets.

Phase de commercialisation. On a décidé de réaliser cette phase via par une plateforme de crowfunding. l’intérêt c’est de tester l’appétence du consommateur pour le concept en question et pouvoir bénéficier de financement car c’est un projet relativement coûteux.

Trousse de toilette zéro déchet

Romain Corre

Projet Antarctiqua, inventeur de la Ice Tower

Retrouvez Romain et son concept sur Facebook et Insta.

Le petit mot de Pavillon du Vrac : Tout d’abord merci beaucoup Romain pour ton retour et ta gentillesse. Un concept né de deux pots de cire à cheveux empilé, ça c’est de la vision ! C’est tout ce qu’on aime, génial ! Nous avons eu l’occasion d’avoir en main la Ice Tower, c’est un concept qui est très prometteur. Nous savons qu’actuellement tu es en pleine campagne de crowfunding, nous te souhaitons d’atteindre tes objectifs et avons hâte de tester ton produit final.

Laisser un commentaire